Association Electrons Libres

Evenements culturels, associatifs et humanitaires
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 myspace, pubs, anticapitalisme et punks à chiens.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
-{jice}-
poil aux dents.
avatar

Nombre de messages : 578
Age : 35
Localisation : Groland du bas
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: myspace, pubs, anticapitalisme et punks à chiens.   Jeu 14 Juin - 23:20

fallais pas te sentir obligée mais... cheers cheers cheers

(au fait c'est quand qu'on te revois par chez nous toi? Wink )

ah et, au passage:
Citation :
On est tous "consommateurs" de quelque chose... pour changer cette consommation excessive.. on peut juste "consommer" différemment... et se rendre compte qu'on peut choisir... ou pas ....

+1

j'aurais pas dit mieux...

_________________
-nos désirs font désordre!-

lucha y fiesta!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
benj

avatar

Nombre de messages : 122
Age : 42
Localisation : Derrière toi... PUNK IS NOT DEAD !
Date d'inscription : 28/12/2006

MessageSujet: Re: myspace, pubs, anticapitalisme et punks à chiens.   Ven 15 Juin - 12:19

Amandine, as-tu déjà lu "lîle des gauchers" ?
Cherche le et lis le si la SNCF t'en laisse le temps...

J'étais en train d'organiser un projet de soirées café-débats les jeudis soirs... faudrait que je me remette dessus, non ? Ca manque sur Villefranche et ce serait idéal pour avoir ce genre de discussion en face à face, ce pourrait aussi être notre "île de marginaux", au moins une fois par semaine !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://iefr.ath.cx
zorg



Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 22/04/2007

MessageSujet: Re: myspace, pubs, anticapitalisme et punks à chiens.   Ven 15 Juin - 18:45

et bien on en apprend tous les jours dit donc...
je ne sait pas quelle reaction avoir... en fait si on savait le nombre de trucs que l'on peu faire et qui soutiennent des gros enculé de fascho-capitaliste...
c'est la machine qui est lancé (et elle vient de passé une vitesse superieur grace a nico)

scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lucie

avatar

Nombre de messages : 10
Age : 31
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: myspace, pubs, anticapitalisme et punks à chiens.   Ven 15 Juin - 21:20

Déjà bonjour à tous!
Je sais j'ai rarement laissé des coms mais là votre discussion m'interpèle vraiment ...
Il me semble facile de critiquer la société de consommation de masse quand on baigne dedans. Vous parler de l'exportation de société dans les pays peu développés, de l'exploitation des enfants par les sociétés occidentales etc ... Ce que je vais dire va surement en choquer plus d'un mais je vous assure cela me fait peur aussi. Je veux seulement dire qu'une paye de 20€ par mois dans certains pays permet de nourrir une famille, et cela souvent par l'emploi proposé par les sociétés occidentales. 20€ c'est horriblement peu ... mais bien souvent c'est ça ou rien.

Et juste pour faire un lien avec votre critique de myspace ... Microsoft c'est qui déjà ?
Désolé Président je suis absolument contre toi mais chacun à le droit d'avoir son avis!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Océane

avatar

Nombre de messages : 31
Age : 32
Localisation : 01 et 69
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: myspace, pubs, anticapitalisme et punks à chiens.   Ven 15 Juin - 21:23

Na je me suis pas sentie obligée .... mais ... je trouvais ça sensé après ce que tu nous a révélé... Smile
Quand est ce qu'on se revoit? J'espère très bientôt! Mais je doute que ce ne sois pas avant la rentrée car le 29 juin au soir je m'envole pour Paris et après dans l'Yonne pour travailler dans une colo tout juillet... et après je pars mon sac sur le dos à Londres et après je vais rester un peu sur Paris pour voir des amis et après je vais au festival d'Aurillac... et seulement après ça je reviens par là à Villefranche... et ça sera fin aout... donc voilà. Mais j'aimerais bcp vous revoir ! A mais suis je bête! Very Happy ... Peut être serez vous présent lors du concert d'Abirato a villefranche le 22 ? J'y serais
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bla

avatar

Nombre de messages : 99
Age : 30
Localisation : calad'
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Re: myspace, pubs, anticapitalisme et punks à chiens.   Ven 15 Juin - 22:45

Je ne vais pas me desinscrire de myspace suite à ces arguments auquels je n'adhère pas totalement. Myspace m'a permis de faire écouter nos chansons à une foule de personne et de pouvoir rencontrer également des associations et des bons plans au niveau des concerts. Bref, quelle bonne idée le mec d'avoir créer ce moyen de communiquer. Après pour sa société, tant mieux pour lui, ce n'est pas mon soucis, il a du travailler comme un fou, il a mérité le fruit de son travail. Même si ce gars là se fait pleins de frique, nous sommes content de pouvoir se servir de son outil.

Je pense que la discution va trop loin, dans des choses imcomparables et incontrolables:
Myspace et la société de consommation n'est pas une comparaison valable.
On rêve tous d'une société parfaite et idéalisée, le BIO partout, l'écologie avant les usines polluantes, plus de misère, tout le monde égaux...
C'est beau j'en rêve mais l'homme est un homme et on vit pour nos biens et nos territoires.... etc, en fait ca me saoul d'écrire ça tout le monde le sait et puis voilà... chacun a le choix de faire ce qu'il veut, on a de la chance de pouvoir être libre de penser et de faire ses propres choix dans la vie. Il suffit d'avoir les moyens généralement, le BIO je suis pour (mais à quel prix?)

Attention ne pas confondre mon avis aux pensées et revendications du groupe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.fr/lesabirato
Neeko
bouzeux le clown
avatar

Nombre de messages : 372
Localisation : au milieu des vaches à conté!!!
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: myspace, pubs, anticapitalisme et punks à chiens.   Ven 15 Juin - 22:53

heureusement que ma production n'a pas été délocalisé en chine ça me permet de travailler et de bouffer... même si on doit avoir des quotas de malades pour rester concurentielle et pouvoir continuer à travailler parce qu'en france on a malheureusement besoin de plus de 20 euros par mois pour vivre mais je n'apprends rien à personne (et pourtant j'ai essayer de réduire au strict minimum qui reste de l'ordre de 500€ pour un couple sans logement peut-être que mon strict minimum est encore luxueux) je suis heureux de pouvoir produire en france (moins de pétrole consommé, pas d'insecte importer dans les container, j'en passe et des meilleurs..)

et sinon microsoft c'est world compagny raison pour laquelle je louche avec envie sur ubuntu (plateforme linux)

et sinon le concert du 22 est sponso bayer et je suis désolé de jouer mon vieux punk anar mais je n'y serais pas (mon avis ne regarde que moi en tant que neeko)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bla

avatar

Nombre de messages : 99
Age : 30
Localisation : calad'
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Re: myspace, pubs, anticapitalisme et punks à chiens.   Ven 15 Juin - 23:08

Et le partage de la musique et l'esprit festif il est passé où??
J'aurai bien voulu que tu viennes neeko mais bon... tanpis.


Dernière édition par le Sam 16 Juin - 15:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.fr/lesabirato
Claire

avatar

Nombre de messages : 364
Localisation : au milieu des vaches
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: myspace, pubs, anticapitalisme et punks à chiens.   Ven 15 Juin - 23:09

Effectivement chacun vit comme il l'entend et fait les choix qui lui conviennent.

Je pense donc qu'il y a trois catégories de personnes :
-ceux qui vivent sans ce rendre compte de rien et qui s'en foute
-ceux qui rêvent d'un monde meilleurs mais qui soutiennent le système par simplicité
-ceux qui rêvent d'un monde meilleur et essayent à leur niveau de faire changer les choses

A chacun de voir dans quelle catégorie il se trouve et s'il est en accord avec lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
-{jice}-
poil aux dents.
avatar

Nombre de messages : 578
Age : 35
Localisation : Groland du bas
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: myspace, pubs, anticapitalisme et punks à chiens.   Sam 16 Juin - 13:48

Claire, j'applaudis des quatre mains. voire même cinq.

bla:
Citation :
Après pour sa société, tant mieux pour lui, ce n'est pas mon soucis, il a du travailler comme un fou, il a mérité le fruit de son travail.

non, tu as tout faux. as tu lu les arguments? je te conseille d'y jeter un coup d'oeil, particulièrement la partie qui explique que myspace est entièrement crée par ses utilisateurs. ce bonhomme ne mérite pas grand chose, il se fais des thunes sur ton dos.

ça t'a permi de rencontrer une foule de personne? de faire écouter ton son a plein de monde? génial, et avant myspace, les artistes faisaient comment? ce truc a moins d'un an et est donc devenu vital ? indispensable?

myspace represente la facilité, tout comme le fait qu'il est plus simple d'aller acheter des hamburger sans quitter sa voiture que de cultiver des tomates dans son jardin. si on suit cette logique, d'ici quelques temps tous nos concerts se passeront sur le net, les musiciens chaqun chez eux , le public derrière leurs ecrans. ça existe déja. la socièté actuelle nous pousse à devenir de grosses feignasses lobotomisées, facinées par l'escran comme des insctes par la lumière. myspace est tout à fait dans cette logique, c'est pour ça que je ne suis pas d'accord avec toi quand tu dis que myspace et la socièté de consommation sont incomparables.

Sincerement as tu rencontré plus d'amis virtuels grace à myspace que dans tous les concerts et soirées que tu a fait? dans le cadre de l'asso? tu parle de partage de la musique et d'esprit festif, ben là permets moi de te dire que tu es sacrément incohèrent, a moins que tu trouve que la convivialité virtuelle vale mieux que le monde réel.

Citation :
'homme est un homme et on vit pour nos biens et nos territoires....
alors on est foutus. autant se mettre une balle dans la tête tout de suite, notre sociète ne survivra pas un siècle de plus avec cette philosophie.

nous avons tous le pouvoir de changer les choses. on sais profondément que quelquechose pue, alors faisons le a notre façon, c'est le princie du Do It Yourself... nous sommes acteurs de notre monde, et pas spectateurs. (comme le dévellopera Amandine probablement après moi) je ne ferais pas partie des gens qui voudrons poser leur cul et regarder la socièté s'effondrer en bouffant du gras sponsorisé world company en se disant, bof, à quoi bon, on peut rien y changer.

(à se stade du message, nous sortons amndine et moi d'une enguelade telephonique avec menace de mort et compagnie de nos "amis" l'esprit de gaïa et OSE. parfaits represantants de tout ce que nous venons de dénoncer plus haut, le coté neuneus en plus. je suis trop énervé pour argumenter plus que ça, donc je m'arrete ici. de toute facon je ne sais pas gérer une association, je suis un connard prétentieux qui juge les gens.)

je vous aime tous les copains, bisoux!

jice.

_________________
-nos désirs font désordre!-

lucha y fiesta!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bla

avatar

Nombre de messages : 99
Age : 30
Localisation : calad'
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Re: myspace, pubs, anticapitalisme et punks à chiens.   Sam 16 Juin - 15:28

Rien ne sert de discuter de toute façon chacun à son point de vue et ça ne changera pas mais ça ne va faire qu'empirer...
"Inutile de chercher la petite bête là où il y en a pas."

...
Personnellement je ne me crois pas un super héro, je ne ferai pas changer le monde en mangeant du bio (...de danone).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.fr/lesabirato
bla

avatar

Nombre de messages : 99
Age : 30
Localisation : calad'
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Re: myspace, pubs, anticapitalisme et punks à chiens.   Sam 16 Juin - 15:43

Citation :
ça t'a permi de rencontrer une foule de personne? de faire écouter ton son a plein de monde? génial, et avant myspace, les artistes faisaient comment? ce truc a moins d'un an et est donc devenu vital ? indispensable?

Faut vivre avec son temps...



Citation :
Sincerement as tu rencontré plus d'amis virtuels grace à myspace que dans tous les concerts et soirées que tu a fait? dans le cadre de l'asso? tu parle de partage de la musique et d'esprit festif, ben là permets moi de te dire que tu es sacrément incohèrent, a moins que tu trouve que la convivialité virtuelle vale mieux que le monde réel.

Ben jicé vient on va discuter de tout ça autour d'une bière dans un pub au lieu de communiquer comme des "feignasses" sur ce forum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.fr/lesabirato
zorg



Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 22/04/2007

MessageSujet: Re: myspace, pubs, anticapitalisme et punks à chiens.   Sam 16 Juin - 15:50

en effet je pense qu'on peu changé une partie des choses... changé sa manière de consommé, de vivre etc...

mais helas ce n'est qu'une petite partie... et cette partie n'est même pas accessible a tout le monde... une famille modeste avec 5 enfant a peut être envi de changé les choses... mais en on t il vraiment les moyens une fois ntoute les dettes les impots etc payé ?
ont il le temp une fois leur semaine de taf pourri terminé ?

c'est très pessimiste, je suis pour le changement ou en tout cas la bonne volonté et l'entraide pour changé ls choses... mais on baigne tous dans e systeme... a moin de s'acheté un camion et de partir a l'aventure faire le tour du monde... (quoi qu il faut bien y mêttre de l'essence dans ce foutu camion scratch )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
amandine

avatar

Nombre de messages : 374
Age : 32
Localisation : Jassans
Date d'inscription : 11/05/2006

MessageSujet: Re: myspace, pubs, anticapitalisme et punks à chiens.   Sam 16 Juin - 20:47

"L''homme est un hommeet on vit pour nos biens et nos territoires"
Qu'est-ce qu'un Homme dans cette phrase?
La est la vrai question.
Je ne penses pas que cette phrase est un sens en soi.
L'Homme ne peut pas se définir par l'Homme n'est qu'un Homme étant donné que dans ce sens l'Homme n'est qu'un animal parmis tant d'autre.
Je pense qu'il faut en venir à expliquer quelques notion de base.
En effet, L'Homme ne vie pas que pour ses biens et ses territoires.
L'Homme de nos jour est plus définit par un individu, qui est socialisé.
Socialisé par la culture dans laquelle il grandit.
La culture qui se définit par « l'ensemble complexe incluant les savoirs, les croyances, l'art, les moeurs, le droit, les coutumes, ainsi que toute disposition ou usage acquis par l'Homme vivant en société » (E.B Tylor 1871).
L'Homme qui vit en société est un individu, qui est considéré comme l'unit é dont se compose les société selon Spence. Pour beaucoup, l'individu ne serait être isolé du social.
Mais avant de dire que l'Homme est un individu socialisé, je penses qu'il est important de donner une réelle définition de la société.
On peut résumer en disant que la société est un espace spéciale de groupement.
Pour moi j'adhère à la définition définissant comme une colléction d'individus unis par des relations multiples.
L'Homme née comme (vivont avec notre temps, prenotn des exemples de notres temps) une disquette vierge à laquelle au fur et à mesure des années, nous allons lui inséré des programmes.
L'individu est donc socialisé. Il apprend les codes, les usages, les cotumes du bon vivre ensemble et du bien se comporter au sein de la société dans laquelle il évolu.
L'Homme né dans une société lui préexistant, il s'agit du travail de toute une vie.
Mais cependant si l'individu est socialisé, il est aussi socialisant.
En effet, les codes, usages normes s'acquiert par le biai des différents mondes sociaux dans lequel évolue l'individu.
C'est à dire, que la socialisation passe par le premier monde que l'ont connait, c'est à dire la famille,
puis pas diverses institutions, comme l'institution scolaire par exemple, par les amis, le monde professionnel...
Il s'agit d'acquisition que l'ont pourrait repenser me semble-t-il.
Rien est évident bien sur.
De plus l'Homme est une ptite bête tellement complexe que je ne pourrait m'arreter à le définir par les termes d'individus socialé, socialisant.
En allant dans une autre réfléxion (à laquelle j'adhère plus).
L'individu peut-être pensé en terme d'acteur.
Un acteur agit par la société, consciement ou non bien sur, mais un acteur agissant sur la société, et cela est le plus important il me semble, et peut-être le plus oublié aussi.
Nous comparrons souvent l'acteur en société, à un acteur sur la scène d'un théâtre.
C'est à dire que l'acteur joue un rôle selon le public qui se trouve en face de lui, et que seulement quand il se retrouve seul dans les coulisses, seulement à cet instant, il peut enlever le masques et se présenter tel quel.
Cela signifie que l'acteur évolue dans des mondes sociaux.
L'acteur peut se promener d'un monde à un autre sans forcément être cohérent avec un autre monde social auquel il appartient également.
On peut être lycéen, faire partie d'une fraterie, jouer de la musique reggea..
Bref, il me semble que l'individu ou plutôt acteur me va mieu, ne se contente pas d'être spéctateur dans la société.
Mais maintenant, il serait bon de pouvoir réfléchir sur le sens d'acteur et savoir jusqu'ou celui-ci peut l'être afin de vivre autrement.

Ensuite, je désire plus particulièrement parler de Culture.
N'oublions pas qu'a une epoque, nous étions en pleine découverte de nouveau peuple, de nouvelle Culture, que nous considérions comme étant primitifs.
Nous en bon occidentaux, et en gens socialisés et évolué, nous ne comprenions pas si il s'agissait d'Hommes ou d'animaux.
Et que comme cela était normal, nous devions leur amener la culture, nous avions pour mission de socialiser ces sauvages?
En effet, ils ne vivaient pas comme nous, avaient des croyances étranges, parfois même croyant en plusieurs Dieu ou à des Esprit.
Leur économie fonctionnait sur du troc ou sur des coquillages,...
Malheureusement, à cette époque, nous ne pensions pas que le fait de leur imposer une Culture autre que la leur, pourrait mener à leur extinction et à la désintégration des sociétés entières, bien souvent dans la douleur.
Il est vrai que en pensant avec nos codes et nos normes il s'agissait de Outsiders, qui vivaient en marginalité de tout ce qu'on peut accepter dans nos sociétés.
En leur imposant notre Culture, nous avons écrasé le sens de leur existence et destructuré nombre de sociétés.
Il est vrai que au jour d'aujourd'hui, nous avons beaucoup de chance d'avoir ces salaires, alors que des enfants de 4 ans sont au travail pour 4 euros par mois, afin de pouvoir faire vivre la famille.
Cependant, n'avons nous pas notre part de responsabilité dans cette triste fatalité?
Nous devrions apprendre énormement de société qui d'apparence semble des plus primitives, et qui en observant un minimum, sont bien plus complexe que les n'autres.
Cela me fait penser aussi que la société et ses acteurs définissant la norme fabrique aussi les outsiders, mais que si on y réfléchit bien.
La société étant une structure mouvante, qui bouge et se rédéfinit tout le temps, permet de redéfinir les limites de la marginalité.
N'est-il pas envisageable que les Outsiders d'aujourd'hui soit ceux qui définiront les normes de demain?
Pourquoi est ce que les Marginaux de demain ne seraient pas ceux qui définnissent les normes d'aujourd'hui, qui stigmatiseront une société de consommation (qui incite à consommer (publicité, création de besoins), société industrielle (accumulation de capital, concentration ouvrière..)...
Bref cela pour parler de l'Homme qui à le choix et qui évolue que par la Culture, et que il n'éxiste pas une Culture mais des Cultures.
Il existe de nombreux exemple de sociétés qui vivent pour autre chose que pour lses biens et territoires".
C'est un peu long je sais...
La prochaine fois on pourra parler breche entre Nature et Culture si vous voulez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
-{jice}-
poil aux dents.
avatar

Nombre de messages : 578
Age : 35
Localisation : Groland du bas
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: myspace, pubs, anticapitalisme et punks à chiens.   Sam 16 Juin - 21:06

Citation :
quoi qu il faut bien y mêttre de l'essence dans ce foutu camion
ou du colza! Razz

je suis d'accord avec toi zorg... c'est pour ça que je pense qu la socièté doit etre profondément changée...

Bla, je pense que je vais arreter de te répondre sur le forum, vu tes arguments... on en discutera devant une bière, bio et artisanale de préference...

au passage, j'emmerde danone, et bio n'a rien de bio, c'est pour ça qu'ils on changé de nom.

_________________
-nos désirs font désordre!-

lucha y fiesta!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand de côté

avatar

Nombre de messages : 51
Age : 31
Localisation : dans ton cul
Date d'inscription : 16/06/2007

MessageSujet: Re: myspace, pubs, anticapitalisme et punks à chiens.   Sam 16 Juin - 21:21

Hahahaha!

Oula quelle entrée!

Allez j'rentre dans l'débat avec classe, comme quand je gerbe. Bon je rentre pas totalement parce que j'avais les yeux rouges au bout de deux pages.

Donc j'applaudis moi aussi (avec une seule main parce que j'ai une Kingsize Benson entre l'index et le majeur et les autres doigts refermés sur une bouteille de bière d'abbaye (d'abbaye mon cul).

Ciel? Je suis un capitaliste?

Ah ouais... Merde...
Quelle entrée j'insiste encore...

Cela dit, je me dis que ça valait le coup d'être dit, qu'est-ce que vous en dîtes? . Allez j'vais continuer ma lecture...

Au fait Jice, t'as le même tract anti-myspace sans les fautes d'orthographe? rabbit Ce doit être ça les yeux rouges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://abirato.over-blog.org
Bertrand de côté

avatar

Nombre de messages : 51
Age : 31
Localisation : dans ton cul
Date d'inscription : 16/06/2007

MessageSujet: Re: myspace, pubs, anticapitalisme et punks à chiens.   Sam 16 Juin - 22:31

Bon allez j'me lance.
J'ai pas lu le post sur qui est l'homme pourquoi l'homme comment l'homme. Tout le tralalala.

Nous constatons, effectivement, que myspace est le produit d'un de ces world companisiens qui dirigent le monde (tintintin), au même titre que Microsoft, que Nike, que Coca-Cola, que Linux aussi hélas... Y avait marqué dans le tract, "comment on faisait avant myspace? et ben on créait des pages persos". On pourrait aller encore plus loin dans ce genre de raisonnement. Comment on faisait avant Internet? Comment on faisait avant la télé? Avant l'électricité? Avant le chewing gum? Avant Freud? Avant l'île aux enfants? etc. Derrière tout ce qu'on touche (je parle pas de la bouffe c'est autre chose) y a forcément un grand patron. Là devant moi, j'ai une bouteille d'eau, des feutres, des CD, des livres... Tout est sorti d'une firme plus ou moins importante, plus ou moins malhonnête...
Ce genre de discussions me fait systématiquement penser au sketch de Raymond Devos, l'histoire de cet automobiliste qui s'engage dans un rond-point et qui découvre un sens interdit à chaque sortie. Le flic au milieu du rond-point reconnaît qu'il s'agit sûrement d'une erreur mais bon il faut respecter la règle c'est comme ça. A la fin, il se retrouve avec tous les automobilistes à tourner en rond.
C'est ce même cercle vicieux auquel nous avons à faire aujourd'hui. Et ça date pas d'hier. Je salue les gens qui vont prôner l'agriculture bio, le commerce durable (plus qu'équitable), qui vont boycotter Mc Do, Coca... C'est très bien... On ne sauve pas le monde pour autant comme j'ai pu le lire... Et si on lit entre ces mêmes lignes, on découvre que nous, le pauvre groupe qu'avait juste envie de se faire connaître un p'tit peu plus, on aurait du sang sur les mains, parce qu'on a financé le prochain conflit international ? Ok, imaginons une seconde qu'on se désinscrive, on fait quoi ensuite? On demande à tous les autres gens qu'on connaît de faire pareil et ainsi de suite? Au mieux à cette vitesse, on aura empêcher la vingt-cinquième guerre mondiale, qu'on connaîtra pas, ni nos enfants, ni nos arrières-petits-enfants... Je veux bien croire qu'un battement d'aile à Tokyo provoque un ouragan à New York, que, partant de rien, on arrive à beaucoup. N'empêche qu'une graine ne germe pas sur du goudron... Et qu'un chuchotement ne traverse pas un mur... Alors on reste dans son rond-point, en pestant contre des panneaux rouges.

Pourquoi j'écris des chansons un jour j'me suis demandé... C'est la même logique. Il s'agirait d'imaginer que les gens qui sont dans le public écoutent, comprennent, et appliquent mes "édits" dans la vie de tous les jours... Comme si j'étais parole d'évangiles? Ce serait trop simple. Pourtant, j'me suis fait une ébauche de conscience politique en écoutant Noir Désir quand j'étais plus jeune... Chacun prend c'qui veut, donne ce qu'il peut donner. Certains arrêteront de boire du Coca mais continuerons de porter des Nike... Bon, on va les montrer du doigt? Certains iront dans les marchés bio mais se taperont bien un Mc Do avec des potes un de ces quatre (bon c'est déjà un scénario moins probable...).

Je me suis un peu éloigné du sujet (la bière!) j'apporte ma réponse. Une réponse de cynique, il en faut (cyniques qui ne furent pas mentionné dans le classement de Claire, un peu trop "naïf" à mon goût, sans vouloir te blesser Claire, je te porte dans mon estime!)

Allez, j'me tire et j'me relis même pas! On verra bien...


Dernière édition par le Dim 17 Juin - 0:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://abirato.over-blog.org
PA'



Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 27/02/2007

MessageSujet: Re: myspace, pubs, anticapitalisme et punks à chiens.   Dim 17 Juin - 0:15

halala je suis deçu !!!

deçu par ce debat !!! deçu par ce forum ! même si électrons libres à fait beaucoup de choses pour moi (merci les gars).
sauvez bien le monde des méchants myspace Very Happy

salut j'y vais j'ai mon taff a macdo a 18h Very Happy

(j'ai rien contre vous je veux juste vivre dans mon ignorance)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
-{jice}-
poil aux dents.
avatar

Nombre de messages : 578
Age : 35
Localisation : Groland du bas
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: myspace, pubs, anticapitalisme et punks à chiens.   Dim 17 Juin - 1:46

Shocked ouch... heu.. ouai. je me reserve le droit de ne pas répondre sur le forum, surtout pas a cette heure ci.


déçu de quoi?, qu'on ai des opinions différentes? c'est con.
et,
Citation :
deçu par ce forum !
pourquoi?

alors, sinon un truc qui me saoule:

Citation :
même si électrons libres à fait beaucoup de choses pour moi
Citation :
Désolé Président,

je me répete, mais on parle ici d'opinions personelles, et pas de l'opinion de l'asso, pitié, je pense que tout le monde est assez intelligent pour faire la part des choses, débattons certes, mais faites le tri dans tout ça, sinon on court a la catastrophe, vous l'avez remarqué, on est tous diferents, jusqu'a maintenant on a réussi a s'enrichir de ces differences et a maintenir la cohésion dans cette bande de fous, alors faites que ça dure.

_________________
-nos désirs font désordre!-

lucha y fiesta!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
amandine

avatar

Nombre de messages : 374
Age : 32
Localisation : Jassans
Date d'inscription : 11/05/2006

MessageSujet: Re: myspace, pubs, anticapitalisme et punks à chiens.   Dim 17 Juin - 2:10

De même que mon ami Jean-Cyril, je tiens à signaler que en effet, ce débat met en avan des idées personnelles.
Et que ici, aucune personnes ne parle en le nom de l'association Electrons Libres.
Comme je le disait précédement j'évolue dans différents mondes sociaux, et l'associatifs, et mes idées "militantisme" sont deux mondes sociaux bien différents.
Je penses que parler plus sur ce sujet ne servirais pas à grand chose.
Mais j'avoue que je me pose quelques questions qui découlent de tous ça.
My space, pouvoir avoir unnombre incalculable d'"amis" qui se mettent en liens sur votre page, les blogs à travers lesquels nous pouvons exhiber nos vies, les tchat qui permettent de communiquer à l'autre bout du monde etc...

Moi je prefère aller voir mon voisin pour lui demander un oeuf quand je n'en ai plus.
Maintenant on a peur de la confrontation avec l'autre.
Peur de la réaction physique, de la réaction vocale.
A terme nous ne nous parlerons peut-être plus face à face, mais à travers un petit PC portable de poche.
Nous dirons je t'aime virtuellement pour ne plus faire face à une réaction qui serait une autre que celle que nous attendons.
La question que je me pose et qui serait à developper mais bon, est de quel mal souffrons nous dans la société pour avoir peur de l'autre et donc de préferer parler virtuellement à quelqu'un que nous ne verrons jamais, plutot que de sourire et dire bonjour au voisin.
C'est dommage mais cela me fait un peu peur.
Je suis un peu déconnécté de ce monde et je ne vis peut être pas avec mon temps.
Mais putain qu'est ce que c'est bon de parler avec les gens...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand de côté

avatar

Nombre de messages : 51
Age : 31
Localisation : dans ton cul
Date d'inscription : 16/06/2007

MessageSujet: Re: myspace, pubs, anticapitalisme et punks à chiens.   Dim 17 Juin - 12:31

Là on sort du débat... C'est pas par peur du contact qu'on s'est casé sur myspace... Pas pour ma gueule en tout cas et à part pour quelques no life, je pense pas qu'on y est... Aller demander un oeuf et faire écouter (gratuitement) une chanson c'est pas la même chose... Je ne vais effectivement pas créer un myspace pour demander un oeuf. Je n'irai pas sonner chez mon con de voisin pour faire un concert devant sa porte... (en fait il entend déjà très bien quand je suis dans mon salon).
Le fait est que, oui, les individus n'ont jamais eu autant de moyens de communication, mais n'ont jamais été si isolés pour autant.
Toutefois, le débat avec myspace n'est pas ce débat-là. Parce que ça, je peux être sûrs que nous en sommes tous à peu près tous conscients, ici.

Cela dit on en est tous conscient, mais on continue de surfer... Or, ça, c'est dans le débat!
nyark
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://abirato.over-blog.org
Océane

avatar

Nombre de messages : 31
Age : 32
Localisation : 01 et 69
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: myspace, pubs, anticapitalisme et punks à chiens.   Lun 18 Juin - 11:12

ce qui est un peu con dans ce genre de débat c'est qu'on peut pas s'empêcher de tomber dans les extrêmes... pour prouver à l'autre qu'on a raison.. ou bien pour montrer à l'autre qu'on est convaincu de ce qu'on pense ... j'ai tout lu ... toutes les réactions... celle d'Amandine sur l'Homme ressortait un peu de la philo et de mes anciens cours auquels je n'ai jamais rien compris.. Smile mais je m'aperçois d'une chose: c'est qu'on pense tous différemment mais que quelque part on a tous raison... Certains diront que c'est facile comme remarque, d'autres penseront que c'est une manière de ne pas prendre parti.. ou de faire le médiateur.. mais c'est vraiment ce que je pense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand de côté

avatar

Nombre de messages : 51
Age : 31
Localisation : dans ton cul
Date d'inscription : 16/06/2007

MessageSujet: Re: myspace, pubs, anticapitalisme et punks à chiens.   Lun 18 Juin - 11:22

C'que nous dit OCéane, c'est pas faux...

Cela dit, je pense pas avoir dit que j'avais raison et que les autres avaient tort... Ou alors sans faire exprès, ça arrive aussi des fois.

Mais c'est vrai qu'on plonge dans les extrêmes, hein PA? farao et pis certains autres!! Et pis moi aussi! Et pis Stollaire, et pis Deblé (bio)!! Et pis Gramme! Et pis Cure! Et pis Nal! Et les autres!

chop

On aurait effectivement pu se passer de mon post...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://abirato.over-blog.org
PA'



Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 27/02/2007

MessageSujet: Re: myspace, pubs, anticapitalisme et punks à chiens.   Lun 18 Juin - 18:12

moi je trouve pas que je suis tombé dans uun des expreme
j'ai juste di que j'étais dessu par se debat parceque je trouve qu'il sert a rien, il va pas faire avancer les choses. C pas les idées qui m'on fait chier. Tout le monde a son opinion c cool, mai c la magnière dont c partit en couille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand de côté

avatar

Nombre de messages : 51
Age : 31
Localisation : dans ton cul
Date d'inscription : 16/06/2007

MessageSujet: Re: myspace, pubs, anticapitalisme et punks à chiens.   Jeu 21 Juin - 15:39

Je viens de lire la page 5 du nouvel obs de cette semaine et je découvre un article en plein dans notre débat... ça parle de Chris Anderson, rédacteur de Wired un journal qui parle d'Internet tout ça... Il voit le monde actuel comme étouffé par l'hégémonie culturel des gros hits et des best-sellers mais, grâce à Internet, ce monde deviendrait (je cite) "un monde où, piégés par la technique, les marchands de biens culturels cesseront d'imposer leurs diktats aux consommateurs en empochant de larges bénéfices". "En nous proposant un choix illimité de services [...] Internet a fait exploser les codes culturels et les lois de l'économie."
Et là, c'est lui même qui parle : "naguère structurée par un nombre limité de grands succès populaires, de hits souvent médiocres et imposés par de grands groupes, notre culture va être de plus en plus innervée par une infinie variété de produits culturels qui trouveront désormais leur public dans autant de niches, grâce au commerce électronique qui, en raison de coûts de distribution réduits à zéro, diminue spectaculairement les prix."
Bon, évidemment "Wired" c'est Condé Nast, la grosse édition californienne, mais ce gars explique qu'il baigne dans "l'entertainment" le jour et qu'il devient l'ennemi de ces zigottos la nuit (soit-dit en passant, son grand-père fut l'un des fondateurs du mouvement anarchiste américain).

Donc certes, Internet amène son lot de pourris, de malfrats, de connards, aussi de merdeux qui croient faire de l'art en insultant son pote par webcam (c'est la zermi!). Certes, il n'existe pas une seule société qui propose des noms de domaines, des pages persos du type blog ou myspace qui ne se fasse pas du fric sur notre dos (cela dit, du moment qu'il ne me pique rien...) mais Internet reste un medium unique en son genre. Contrairement à la télé, ou aux livres, on peut rester un tant soit peu indépendant tout en étant lu ou écouté ou regardé (etc.) par un grand nombre de personne. De plus, le seul semblant de concurrence qu'on trouve sur Internet (en ce qui concerne les individus et non les sociétés), c'est au niveau du référencement (et ne me dîtes pas que vous avez jamais tapé "électrons libres" sur google pour voir si vous apparaissiez en première page...)

C'est en ça qu'Internet est très bien, sauf que, hélas, si on cherche à systématiquement boycotter les grosses sociétés (arf!), il ne nous reste plus qu'à aller faire des signaux de fumée en haut du mont Brouilly... Et encore, je suis sûr qu'y en a qui nous sortirons qu'on est les complices de l'Eglise parce que y a une chappelle là-haut...

L'outil myspace propose quelque chose de presque unique en son genre. Il y a des ressemblances, des ersatzs, des alternatives... Je veux bien les essayer. Et promis on les essaiera... Quand on aura plus de quatre chansons à mettre en écoute dessus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://abirato.over-blog.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: myspace, pubs, anticapitalisme et punks à chiens.   

Revenir en haut Aller en bas
 
myspace, pubs, anticapitalisme et punks à chiens.
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Nemirovsky, Irène ] Les chiens et les loups
» Son Myspace Officiel
» Pubs avec tintin
» Chiens jaunes
» Beaux chiens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Association Electrons Libres :: Blabla divers :: Kafé-
Sauter vers: